Sécurité

Les défis

Les menaces du XXIème siècle se précisent. Le spectre du terrorisme hante désormais l’Europe mais aussi la Suisse. La cybercriminalité et le cyberterrorisme peuvent mettre en péril notre armée, nos infrastructures ou même nos banques. Il faut augmenter les moyens de l’armée, des polices et des services de renseignement pour lutter efficacement contre ces nouvelles menaces. La sécurité de la Genève Internationale doit être une priorité pour Berne car la réputation de notre ville comme centre international ne se relèverait pas d’un attentat !

La Confédération doit aussi contribuer à la sécurité quotidienne des Genevois par la lutte contre le crime organisé et la criminalité transfrontière. Membre de la Commission des affaires juridiques, j’ai défendu devant le Conseil national en tant que rapporteur la réforme du code pénal qui prévoit la réintroduction des courtes peines privatives de liberté. Cette réforme permettra de mieux lutter contre la criminalité transfrontalière à Genève.

Mes engagements

  • Renforcer les moyens des polices cantonales, des ministères publics et des services de renseignement pour mieux lutter contre le terrorisme, le crime organisé et la cybercriminalité
  • Concrétiser la réintroduction des courtes peines de privation de liberté dans le code pénal pour lutter efficacement contre la criminalité transfrontalière à Genève
  • Renforcer les effectifs des gardes-frontières afin de pouvoir contrôler efficacement les zones frontalières sous pression

 

Environnement

Les défis

Nous devons protéger notre environnement et notre planète. Il s’agit tout particulièrement de valoriser et défendre le travail des paysans et artisans de la région genevoise qui travaillent dans un contexte transfrontalier (zones franches). La Suisse doit aussi réussir sa transition énergétique pour se débarrasser d’une source d’énergie comme le nucléaire qui lui pose un danger existentiel immédiat, sans mettre en danger la compétitivité des entreprises. Comme souvent, la solution passe par un investissement massif dans les nouvelles technologies.

Mes engagements

  • Eviter le mitage du territoire en densifiant les zones à construire, tout en permettant à l’économie et aux agriculteurs de continuer de se développer
  • Permettre et favoriser l’investissement des caisses de pension dans les énergies et technologies nouvelles
  • Réduire nettement les émissions de CO2 dans notre pays en créant des incitations fiscales pour les utilisateurs des technologies non polluantes
  • Encourager de manière pragmatique la construction et la rénovation des bâtiments efficaces écologiquement sur les plans de la réglementation technique et du droit fiscal
  • Promouvoir les produits et vins genevois en Suisse et à l’international
  • Concrétiser un plan national de lutte contre les nuisances sonores, accepté sur ma demande par le Conseil fédéral, afin trouver des solutions face à un problème de santé publique qui affecte toujours plus de citadins et d’habitants à Genève et en Suisse
  • Permettre le financement par la Confédération de programme de promotion et développement de la nature en milieu urbain